A l’issue des Fêtes, le séminaire nous propose d’effectuer une semaine de retraite.

Le lundi, nous nous sommes donc retrouvés, tous les séminaristes du premier cycle à l’Abbaye de Mondaye (Calvados), chez les chanoines Prémontrés.

C’est une grande joie de pouvoir débuter la nouvelle année dans le recueillement et la paix d’une Abbaye. Une retraite, c’est un temps de désert, de face à face avec le Seigneur. Nous sommes invités en arrivant de déposer, soucis, choses à faire, à l’entrée de la clôture. Seul le Seigneur compte désormais.

mondaye_celebration

La retraite a été prêchée par Marguerite Léna, de la Communauté St François-Xavier, sur le thème de la liberté chrétienne, envisagée chaque jour sous un nouvel angle et éclairée par l’Evangile. Notre liberté réside dans le Christ qui nous invite à nous conformer à lui, à choisir la Vie contre la mort et la servitude. Un choix qui présenté ainsi paraît simple, mais je crois que chacun d’entre nous pourrait témoigner du combat intérieur qu’il mène chaque jour, des chutes mais surtout des joies qui en résultent. Il ne faut jamais oublier je crois, que la mort a été vaincue par notre Seigneur Jésus-Christ dans sa Passion et Résurrection.

Le moment le plus fort de cette retraite a été pour moi, le temps de partage du dernier jour. Après un temps de louange et d’intercession, chaque séminariste ainsi que Marguerite Léna a partagé un passage de la Bible ou un texte ayant marqué sa retraite.

Voici le mien : « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les écritures. » Lc 24, 32. Dans les Pèlerins d’Emmaüs.

Nous avons donc passé une belle et riche semaine de retraite à Mondaye. Je voudrais remercier particulièrement les chanoines de l’Abbaye pour leur accueil, et pour l’honneur qui nous a été fait de pouvoir nous joindre à leurs prières. Je remercie aussi Marguerite Léna pour avoir guidé nos méditations.

Charles, 1re année