Chapelle Notre-Dame-de-Toutes-Grâces

Au fond du parc, tout près du nymphée dont elle imite quelque peu l’architecture, se dresse la chapelle Notre Dame de Toutes Grâces.

Son principal intérêt est d’avoir été édifiée en 1808 par le célèbre M. Emery, Supérieur Général et figure rayonnante de l’Eglise de France, artisan patient de la « reconquête » du domaine d’Issy, (aliéné durant la période révolutionnaire) et qui voulait suppléer ainsi à la défaillance de Notre Dame de Lorette, non encore rachetée.

Il tint à placer au-dessus du petit autel la statue de la Vierge à l’Enfant, ayant appartenu à M. Le Ragois de Bretonvilliers (successeur de M. Olier) et que l’on peut toujours vénérer.

Suite de la visite : Chapelle Notre-Dame-de-Lorette.

Les vitraux

Les vitraux sont datés de 1901 et signés de Félix Gaudin, peintre-verrier et mosaïste français. Né à Paris le 10 février 1851 et mort le 15 septembre 1930 au château de Corcelle, à Châtenoy-le-Royal (Saône-et-Loire, France), il a commencé sa carrière à Clermont-Ferrand puis l’a poursuivie à Paris. L’iconographie évolue autour de la Vierge, de sa Présentation au Temple à son Couronnement. Nous remercions Erwan BACHA© qui a photographié les vitraux et M. Jean-Marie BRAUNS, […]